APPRENTISSAGE - Un.e chargé.e de mission contrat de ressource des communes gardiennes de l'eau

La Métropole Européenne de Lille, établissement public de coopération intercommunale, rassemble plus d’un million d’habitants et 90 communes. Son territoire est à la fois rural et urbain, fait de grandes villes et de villages. Elle exerce ses compétences dans 19 domaines essentiels au service des usagers tels que l’aménagement, la voirie, l’assainissement, le transport, la culture, le tourisme, l’habitat, le développement économique…
Les services de la MEL comportent plus de 2800 agents et plus de 100 métiers. Soutenus par une politique de formation continue ambitieuse, ils ouvrent des possibilités d’évolution professionnelle attractives.

Contexte

L’unité fonctionnelle GEMAPI, planification et protection de la ressource en eau a en charge, au sein du Service Études, Programmation et Conduite d’Opérations, d’établir et décliner la stratégie d’intervention de la Métropole Européenne de Lille dans le domaine du grand cycle de l’eau.

Dans ce cadre, l’unité fonctionnelle vise à pérenniser les ressources en eau du territoire, reconquérir les cours d’eau de la Métropole et établir un cadre homogène d’intervention à travers le Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau qu’elle anime.

L’Unité fonctionnelle est composée de 5 ingénieurs aux profils transversaux, qui leur permettent d’intervenir avec l’ensemble des équipes de la MEL pour la réalisation de leurs missions.

Actuellement, l’UF GEMAPI, planification et protection de la ressource accompagne les équipes en charge du renouvellement du Plan Local d’Urbanisme intercommunal, sur son volet de protection de la ressource en eau.

 

Missions

25 (et bientôt 30) communes du Sud de la MEL se situent sur l’Aire d’Alimentation des Captages contribuant à 40 % de l’alimentation en eau potable de l’Établissement.

Situées sur une nappe constituée de Craie, très vulnérable aux pollutions de surface et offrant une recharge dynamique, ces communes jouent un rôle essentiel dans la pérennisation quantitative et qualitative de la ressource.

Pour s’en assurer le projet des Plan Local d’Urbanisme intercommunal limite l’urbanisation de ces communes et engage une réflexion sur le développement de ce secteur.

Dans ce cadre le/la chargé/e de mission aura pour objectif d’accompagner le nouveau projet de territoire pour ces communes appelées « Gardiennes de l’Eau ».

Ainsi, l’apprenti, en lien avec son maître d’apprentissage et un ingénieur de l’équipe aura pour charge :

 

Profil

En tant qu’établissement public, nous attendons de manière générale de nos futurs.es apprentis.es qu’ils.elles aient le sens du service public et qu’ils.elles fassent preuve d’engagement professionnel au bénéfice du bien commun.

Vous souhaitez intégrer à la rentrée prochaine une formation en contrat d’apprentissage de type BAC + 5 ; Diplôme d’ingénieur de l’ENGEES

Spécialisez dans le domaine de l’eau potable, hydrogéologie,

Vous disposez d’une aisance relationnelle, de capacité à l’oral et vous aimez le travail transversal.

Une expérience ou une bonne connaissance de la fonction publique serait un plus.

 

 

Modalités d'exercice

La Métropole Européenne de Lille lutte contre toutes les formes de discrimination, vise à diversifier ses candidatures et reconnaît tous les talents.

Tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap. Ce poste est à pourvoir le plus rapidement possible. Merci d’adresser votre candidature (lettre de motivation et cv) à l’attention de Monsieur le Président.

 

Pôle : RÉSEAUX, SERVICES ET MOBILITÉ-TRANSPORTS

Filière : Technique

Catégorie du poste : A

Fin de publication : 02/06/2019

Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.